For up to £250 Bonus for sports, use our exclusive bet365 Bonus www.abonuscode.co.uk Claim your bonus and start betting at bet365 now.

Pendant la semaine Européenne du Développement Durable, comprenant la Journée Mondiale de l’Environnement et la Journée Mondiale de l’Océan et afin de faire le point sur la compréhension et la réduction de la pollution plastique dans l'océan, "Expédition 7ième Continent" a organisé un colloque à la tour SUEZ France le 7 juin dernier.
Les élèves de première S ont été invité à y participer, leur rôle étant de poser des questions aux scientifiques, politiques et chefs d'entreprises présents.

Cette conférence a eu lieu le 7 juin à 14h30 chez SUEZ France Tour CB 21, 16 Place de l’Iris, 92400 Courbevoie. Elle sera conclue par Mme Brune POIRSON, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre d’Etat, Ministre de la Transition écologique et solidaire.

Expédition 7e Continent lutte pour améliorer la connaissance de la pollution des mers par le plastique et augmenter la conscience du grand public sur les enjeux et défis majeurs qu’elle génère. Expédition 7e Continent coordonne les savoir-faire scientifiques, pédagogiques, médiatiques, structurés autour d’expéditions maritimes. Elle anime des campagnes de sensibilisation tant auprès des jeunes que des autorités nationales ou locales pour promouvoir l’économie circulaire.

C’est tout l’Océan qui est en cours d’empoisonnement par la présence massive de plastiques qui véhiculent perturbateurs endocriniens, métaux lourds, polluants et qui sont autant de pièges pour la biodiversité avec un impact probable sur la santé humaine. Expédition 7e Continent, avec le du soutien de grands partenaires publics et privé, se concentre sur la préservation de la biodiversité marine, l’Océan est le premier acteur de la machinerie climatique bien avant toutes les forêts du monde, il est indispensable à notre survie.

Expédition 7ième Continent est une association à but non lucratif présidée par François Lambert, fondée et dirigée par Patrick Deixonne, membre de la société des explorateurs français, reconnue d’intérêt général.

http://www.septiemecontinent.com

For up to £250 Bonus for sports, use our exclusive bet365 Bonus www.abonuscode.co.uk Claim your bonus and start betting at bet365 now.

De retour de vacances de printemps 2018 Naomi a passé un mois en immersion chez sa correspondante Elena à Berlin. Tous les jours Naomi a pu suivre les cours sur place. Afin de garder le contact les camarades germanistes de la classe de Seconde B ont réalisé une vidéo au travers de laquelle ils présentent, en allemand, leur classe ainsi que leur lycée. Ce fut pour eux également l’occasion de réaliser leur photo de classe animée !
Les 19 élèves se sont réparti les rôles et ont formé 5 équipes.


Les voix : Morgane, Hind et Pauline
Les textes : Marine, Louise, Albane, Clémence, Audrey
Scénario : Liham, Lou, Natacha, Lorane, Hugo
Tournage : Sarina, Alysson, Nicolas, Sibel
Montage et réalisation : Karl et Eftalya

For up to £250 Bonus for sports, use our exclusive bet365 Bonus www.abonuscode.co.uk Claim your bonus and start betting at bet365 now.

Jeudi 03 mai, les élèves de première STAV ont participé à un "hackaton" autour du thème de l'alimentation du futur. L'association "Startupforkids", à la demande de la région Île-de-France et dans le cadre de l'expérimentation lycée 100% numérique, a organisé l'événement sur toute la journée. A l'occasion de cette événement, trois acteurs professionnels de l'alimentation (Florence Godinho, Olivier Gruie, Jean-René Larnicol) ont eu la gentillesse d'intervenir sous forme de mini-conférence pour parler de l'agriculture biologique, de la permaculture et de l'alimentation en général.

Les élèves se sont investis à 100% et ont eu des idées très originales, merci beaucoup à eux pour leur investissement.

For up to £250 Bonus for sports, use our exclusive bet365 Bonus www.abonuscode.co.uk Claim your bonus and start betting at bet365 now.

A la suite du grand hackaton décrit plus ci-dessous, les deux élèves gagnantes ont pu participer à une journée d'immersion dans la startup "Open Digital Education" dans le 17ième à Paris. Voici une petite vidéo de l'événement.

Les 14 et 15 mars, les lycéens participant au concours <Code ton lycée> se sont retrouvés au Palais des congrès pour deux jours de travail placés sous le signe de la créativité et de la coopération. Retour sur un évènement inédit et formateur !

Le grand hackaton lycéen : un évènement inédit

A l’heure de lancer le concours <Code ton lycée>, la Région Ile-de-France avait un objectif clair : faire en sorte que les lycéens s’approprient monlycée.net. Pour cela, la recette miracle n’était pas donnée d’avance.

C’est la mobilisation conjointe de la Région, d’Open Digital Education et de Simplon.co qui a permis d’aboutir à une formule inédite : un concours lycéen organisé sous forme de hackaton. Pour en arriver là, les cheffes de projet représentant les trois entités partenaires ont concentré toute leur inventivité. Nous sommes allés à la rencontre de ces trois jeunes femmes débordantes d’énergie.

Maëlle JacquetMaëlle Jacquet est cheffe de projet Lycée  100% numérique à la Région Ile-de-France. « Lorsque nous nous sommes réunies pour la première fois avec les partenaires [ODE et Simplon.co] nous n’avions aucune idée du projet que nous allions lancer. La seule ambition que nous avions était de rendre les lycéens acteurs de leur réseau social éducatif » explique Maëlle très enthousiaste.

« Monlycée.net a un atout évident : on peut y ajouter plusieurs briques. Il nous est rapidement apparu intéressant de demander aux lycéens de créer leur propre brique. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de favoriser les usages ! » ajoute la cheffe de projet.

Après avoir constaté le succès rencontré par le concours et avant même que ne soit désignée l’application lauréate, Maëlle considère que les objectifs sont déjà remplis. « 28 lycées participants, 20 mini-hackatons organisés dans les lycées, plus de 7 000 vues des vidéos réalisées par les élèves… Les chiffres témoignent de l’engouement rencontré par le concours. Tous les participants sortiront grandis d’une telle expérience, quel que soit le résultat final du concours » explique la jeune femme.

Esther BaumardEn tant que cheffe de projets artistiques et culturels chez Open Digital Education, Esther Baumard est également en charge de la communication et des partenariats.

« C’est assez naturellement que m’est revenue la responsabilité du concours <Code ton lycée>. Il existait déjà un lien entre ODE et Simplon.co : le projet d’un concours lycéen nous a semblé un terrain idéal pour tester ce partenariat. La complémentarité entre nos trois entités était évidente et a permis de se lancer sans crainte dans ce projet expérimental ».

Comme dans toute expérimentation, il existe de nombreuses inconnues qui n’ont pas freiné l’avancée du projet.

« Pour être sincère, on ne savait pas tout à fait où nous mettions les pieds mais j’ai toujours été confiante » confie Esther. « La Région disposait d’une force de frappe importante pour communiquer auprès des établissements. Simplon.co apportait une expérience éprouvée des hackatons et nous, nous garantissions une parfaite connaissance de la solution pour assurer la faisabilité de l’appli lauréate » explique la cheffe de projet.

L’expérience des hackatons, Simplon.co en fait son affaire. Pour Léa Hinnekint, cheffe de projet chez Simplon.co, les hackatons sont des évènements exceptionnels. « En concentrant le travail de création sur une journée, on favorise l’émergence des meilleures idées. Disposer d’un temps de travail très ramassé permet de maintenir en haleine et de stimuler la création (…). Au contraire, si on donne trop de temps à l’être humain, la machine se refroidit ! » explique Léa. Elle confie être fascinée par l’énergie de groupe qui se dégage lors de ce type de rencontre.Léa Hinnekint

Léa  rappelle que Simplon.co a toute sa place pour organiser ce concours lycéen, c’est en effet une « fabrique inclusive du numérique ». Quésaco ?  Simplon.co se présente comme un lieu de formation aux métiers du numérique destiné aux publics traditionnellement éloignés du numérique : les personnes sans emploi, les femmes, les personnes réfugiées.

De ce point de vue, le public scolaire est aussi une cible : « l’intérêt de notre approche pour des lycéens c’est aussi de démystifier le numérique. Il ne faut pas être un géni mathématique ou polytechnicien pour intégrer le secteur. Le numérique est un langage comme un autre, il s’apprend ! C’est la vision que nous défendons et en comprenant ça très tôt, les lycéens peuvent découvrir qu’ils sont faits pour ces métiers » ajoute Léa. « Ce qui nous intéresse, c’est leur motivation » conclut la cheffe de projet.

Créativité et coopération pour le maquettage des applications

Passage parmi les lycéens réunis en groupe pour leur premier atelier de maquettage… Pendant ce hackaton, la motivation ne manque pas ! Et la diversité non plus.

De la Seconde à la Terminale, des séries scientifiques aux filières technologiques, toute les sections et tous les niveaux sont représentés pendant ce concours. Conformément aux règles d’organisation du concours, la parité est également au rendez-vous. Pour Léa, cela montre que les mentalités changent « si le numérique est pensé exclusivement par des hommes, on se rendra compte dans quelques années qu’il est fait pour les hommes (…) Femmes et hommes doivent y contribuer à part égale pour que le numérique et ses outils soient à l’image de notre société… ».De gauche à droite et de haut en bas : équipes Ton@pp.net, Lycea, e-fiche de suivi, SchoolQuizz, SchoolToring

En passant à travers les groupes de lycéens, difficile de les interrompre. Concentration et coopération sont de mise pour maquetter leur projet d’application. Arnaud Carracedo est enseignant en informatique au lycée agricole de Saint-Germain-en-Laye. Il encadre le groupe composé de deux de ses élèves et des élèves du lycée Bascan de Rambouillet.

 

Arnaud Carcacedo« Notre lycée a demandé à devenir Lycée 100% numérique. Pour cela, il nous fallait un projet innovant. C’est comme ça que nous nous sommes lancés dans l’aventure du mini-hackaton et nous voilà ici, sélectionnés pour la finale ! » explique Arnaud qui partage l’excitation de ses élèves.

For up to £250 Bonus for sports, use our exclusive bet365 Bonus www.abonuscode.co.uk Claim your bonus and start betting at bet365 now.

Les 29 élèves de la classe de 1ère STAV M ont découvert la région de St Rémy-de-Provence du 3 au 6 avril 2018.
Ce séjour rentre dans le cadre de leur formation et s’articule autour de la thématique du développement durable. Les élèves ont ainsi pu rencontrer différents acteurs qui leur ont expliqué leur relation avec le territoire de St Rémy : productions maraîchères biologiques, oléiculture, élevage de taureaux camarguais, rencontre de l’adjoint au maire de la commune, visite du site archéologique de Glanum et du Parc Naturel Régional des Alpilles.