Projet de sculpture « Entre »

« ENTRE », UN PROJET DE SCULPTURE POUR L’ÉTABLISSEMENT PUBLIC D’ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLE ET HORTICOLE DE SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

Au sein de nos géographies toujours plus pressurisées par une consommation excessive des ressources et dans le contexte d’une dégradation des conditions climatiques, il est crucial d’associer une réflexion artistique sur le paysage à un dialogue sur la nécessaire mise en place d’un équilibre d’alimentation, d’habitat et de mobilité.
Dans le cadre d’une résidence territoriale artistique et culturelle à l’établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricole et horticole (EPLEFPA) de Saint-Germain-en-Laye et soutenu par la DRAC Île de France et la DRIAAF, Etienne de France a développé dans le contexte de la Jonction, transition entre la forêt de Saint-Germain-en-Laye et la forêt de Marly, un projet de sculpture appelé « Entre ».
Ce projet a été mené en coopération avec Michel Peyrot, professeur d’Enseignement Socio-Culturel, Fabrice Delmont, professeur d’Aménagement paysager et leurs classes de Production Horticole et Aménagement Paysager, tout en impliquant d’autres élèves de l’établissement sous la direction de Franck Zawadka, directeur de l’Atelier Paysage et de Sébastien Houet, formateur en Aménagement paysager.

projet oeuvre lycée entre

Brouillant les frontières entre sculpture, agriculture et jardin, « Entre » est constituée d’un champ de cultures comestibles etde structures architecturales et sculpturales. Parcouru de chemins fauchés, ce champ dont la surface et les frontières se mêlent aux espèces présentes sur le site, se déploie sur le parvis du lycée, vers le belvédère en direction du Sud, créant dans la descente du coteau une plateforme ou un théâtre destiné à l’usage de tous.
Permettant une production de nourriture et rythmée par des éléments constituant à la fois des sculptures et des plateformes, cette œuvre permet une traversée et une autre appréciation du champ et du paysage environnant.
Au rythme des saisons, les couleurs, les textures et l’esthétique des plantes composant ce champ évoluent comme en écho aux plantes de ce site de coteau calcicole, aux graminées plantées autour du bâtiment du lycée, révélant de façon toujours différente les éléments sculpturaux qui composent cette œuvre.

projet oeuvre lycée entre

En concertation avec les étudiants, les enseignants et l’administration, un protocole est mis en place chaque année pour la prise en main et la relation avec l’œuvre dans une dimension pérenne : entretien, semis, récoltes, fauches, rotation, association de cultures, transformation des récoltes, production de nourriture.

Pour l’année 2019 qui constitue l’année d’inauguration et qui revêt donc un caractère expérimental et d’observation de l’évolution des cultures sur le site, il a été décidé d’implanter une culture associée d’orge, d’avoine et de pois. De nouvelles cultures seront implantées dès l’hiver 2019. Les graines utilisées sont d’origine biologiques certifiées AB.

À partir de l’inauguration à l’automne 2020, il sera possible pour les élèves et les enseignants de l’établissement public d’enseignement et de formation professionnelle agricole et horticole de Saint-Germain-en-Laye d’interagir avec l’œuvre pour une production de nourriture, et d’utiliser le site dans un cadre pédagogique (ex : reconnaissance végétale, récolte de graines), ou dans le contexte d’événements (projections, théâtre, concerts…).

projet oeuvre lycée entreprojet oeuvre lycée entre
A voir aussi :

Etapes de développementTravaux des étudiants, Participants au projet et remerciements.