For up to £250 Bonus for sports, use our exclusive bet365 Bonus www.abonuscode.co.uk Claim your bonus and start betting at bet365 now.

Visite du comité national d’expertise de l’innovation pédagogique

 

Visite du comité national d’expertise de l’innovation pédagogique au lycée agricole et horticole de Saint-Germain-En-Laye le 13-01-2017

La nécessité d’une plus grande individualisation pour engager les apprenants dans un processus de réussite, la volonté d’innover pour la mise en œuvre des référentiels rénovés et l’utilisation croissante du numérique éducatif nous ont amené à inscrire l’innovation pédagogique comme une priorité dans le projet stratégique de notre établissement.

L’équipe de direction de l’EPL de Saint-Germain-En-Laye encourage les enseignants, formateurs et éducateurs  à user du « droit à l’innovation » en utilisant l’autonomie accordée par le cadre réglementaire aux EPLEFPA pour explorer de nouvelles organisations, modalités ou contenus pédagogiques.

Le Conseil d’Education et de Formation permet de recenser, d’encourager, d’accompagner et de diffuser les initiatives et les innovations pédagogiques dans notre établissement. Les réunions du CEF nous servent donc à relever et décrire les initiatives et les innovations pédagogiques menées par les enseignants de notre établissement, pour créer une dynamique interne. Il ne s’agit pas de faire le prosélytisme de l’innovation pédagogique au sein de l’établissement, car c’est totalement inopérant. Françoise CROS remet en cause « l’idée que les pratiques innovantes seraient contagieuses, que finalement, si des enseignants innovent, alors l’établissement tout entier sera contaminé et que, par un effet naturel, les autres enseignants vont, à l’imitation, mimer, vouloir changer leurs pratiques. C’est le fameux effet « boule de neige », c’est le fameux effet « tache d’huile ». En réalité, rien ne se passe aussi facilement, aussi clairement, avec autant
d’évidence ».

Dans notre établissement, les enseignants/formateurs s'impliquent fortement dans l'enseignement et sont attachés à une qualité de la formation. Cela fait partie de la culture de l’établissement (travail en équipe, démarche de projet, recherche collective de réponses adaptées aux besoins des apprenants). Afin de motiver et de favoriser l’adhésion de leurs élèves, apprentis et stagiaires, bon nombre de ces enseignants/formateurs expérimentent différentes formes d'interactions supportées ou pas par les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). Ces initiatives constituent des innovations incrémentales, se greffant sur l’existant en lui apportant une valeur ajoutée à même d’agir sur la motivation et l’adhésion des apprenants. Ces innovateurs considèrent souvent que leurs actions ne méritent pas le qualificatif d’innovation, soit parce qu’elles ont déjà été menées ailleurs, soit parce qu’ils les jugent d’ampleur trop modeste.  Cependant, les retours des apprenants, montrent que ces actions simples, ces innovations incrémentales, attirent et retiennent l’attention des apprenants et agissent, sur ces derniers, en facteurs de motivation et d’adhésion. Par cette démarche de recensement, d’encouragement, d’accompagnement et de diffusion des initiatives et des innovations pédagogiques au sein du CEF, nous visons la dissémination des innovations dites réussies au sein de notre EPL par un glissement progressif d’usages et un élargissement du périmètre des actions.

Dans ce cadre, nous avons été sollicité par la Sous-direction des politiques de formation et d’éducation de la DGER et le Comité national d’expertise de l’innovation pédagogique, pour leurs présenter quelques actions pédagogiques innovantes dans l’établissement (Céline Pasguay pour l’enseignement de l’anglais, Luis Da-Costa pour les actions « enseigner à produire autrement », Jeanne Da-Costa pour l’EIE « Plante bleue » et Philippe Mathé pour l’utilisation pédagogique de l’exploitation horticole) .

L’objectif de cette visite est de « reconnaître les innovations en marche dans les établissements, les rendre visibles, les faire connaître, les encourager pour impulser de nouvelles dynamiques au sein des équipes pédagogiques et des établissements, favoriser des échanges entre établissements et équipes ».

Le Comité d’expertise

Le Comité national d’expertise de l’innovation pédagogique, mis en place par la directrice générale de l’enseignement et de la recherche en septembre 2014, est chargé d’appuyer les établissements d’enseignement agricole dans leurs efforts d’innovation. Son président, Michel FAYOL, professeur émérite à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, s’est entouré de membres d’horizons très divers.

La relance de la dynamique d’innovation pédagogique figure en effet parmi les 11 priorités du projet stratégique de l’enseignement agricole. Le groupe d’experts a pour objectifs de formuler des propositions visant à mieux repérer les actions innovantes dans l’enseignement agricole, de les analyser et les expertiser, et de proposer à l’administration des modalités de valorisation et de généralisation.

Le travail du Comité comporte trois volets :

 Aider à définir la politique d’appui pour l’innovation dans l’enseignement agricole ;
 Encourager l’innovation pédagogique dans le cadre des réformes en cours, conforter ceux qui sont dans cette démarche ;

 Accompagner et étudier des actions innovantes.