For up to £250 Bonus for sports, use our exclusive bet365 Bonus www.abonuscode.co.uk Claim your bonus and start betting at bet365 now.

Visite du camp d’Auschwitz avec les 18 élèves volontaires de Terminale S

Visite élèves lycée mémorial
Photo 2

Le jeudi 29 novembre 2018, 18 élèves volontaires de la classe de Terminale S se sont rendus en Pologne près de Cracovie pour visiter le camp d’Auschwitz. Cette visite a été organisée par le Mémorial de la Shoah et financée par le Conseil régional. Nous avons été accompagnés lors de cette visite par une délégation officielle composée de Valérie Pécresse, présidente du Conseil régional, par Eric de Rothschild, président du Mémorial de la Shoah, par Francis Kalifat, président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France), par des représentants du CFCM (Conseil français du culte musulman) et par des journalistes.

Ce camp demeure très important pour comprendre l’ampleur de la politique répressive et d’extermination du régime nazi puisqu’il s’agit du camp le plus vaste et de celui où sont morts le plus grand nombre de personnes : 1,3 millions de personnes y ont été déportées et 1,1 millions y sont mortes. Il occupe une place particulière dans la mémoire de la Shoah (génocide des Juifs) puisque près de 960000 Juifs de toutes nationalités y ont été tués dont la majorité des Juifs de France qui ont été déportés (76000). Le fonctionnement de ce camp est très complexe car il s’étale sur 170 hectares et est composé d’une quarantaine de camps avec des logiques différentes.

Visite élèves lycée Auschwitz
Photo 1

La visite démarre par le camp le camp d’Auschwitz II ou camp de  Birkenau construit à partir de 1941 et qui est d’abord un camp de concentration pour le travail forcé des déportés, notamment des prisonniers de guerre soviétiques, des Tziganes et pour les Juifs jugés aptes au travail. Mais c’est également le plus grand centre de mise à mort du IIIe Reich pour mettre en œuvre la « Solution finale du problème juif ». Les élèves découvrent la « Judenrampe » (la 1ère rampe où on déchargeait les convois humains et où les médecins nazis procédaient à la première « sélection » dès la descente du train. A cet endroit, il reste encore un wagon à bestiaux (photo 1) dans lequel étaient déportés des centaines de personnes. Puis les élèves pénètrent dans le camp par l’entrée (photo 2) et visitent un exemple de baraquement reconstitué (photo 3) entouré par des miradors et des clôtures électrifiées (photo 4). Pour accélérer l’extermination des Juifs, les nazis prolongent la voie ferrée (photo 5) jusqu’aux « krematoriums » qui désignent les gigantesques structures homicides qui comprenaient à la fois un vestiaire enterré, une chambre à gaz pouvant contenir 1500 personnes et des fours crématoire mais que les nazis ont fait exploser avant la libération du camp pour ne pas laisser de traces de leurs crimes. (photo 6). La visite se termine par un discours des membres de la délégation officielle puis par une minute de recueillement sur le mémorial d’Auschwitz.

Mémorial Auschwitz
Photo 3

La 2e partie de la visite se déroule l’après-midi dans le camp d’Auschwitz I appelé le Stammlager (« le camp souche ») ouvert en 1940 dans une caserne polonaise : c’’est un camp de concentration et de travail forcé où périrent environ 70000 personnes, principalement des opposants politiques et résistants polonais et des prisonniers de guerre soviétiques. Les élèves découvrent tout d’abord l’entrée du camp surmontée de cette célèbre phrase cynique « Arbeit macht frei » (photo 7) car les nazis présentaient les camps de concentration comme des « centres de rééducation par le travail ». Les élèves visitent les différents blocs transformés en musée et découvrent la prison, les pièces d’interrogatoire, de torture, les lieux d’expériences médicales et d’exécution des déportés mais aussi les objets récupérés par les nazis sur les déportés et les personnes mises à mort : valises (photo 8), lunettes, chaussures, ustensiles de cuisine, cheveux...Pour finir, les élèves visitent la seule chambre à gaz encore conservée de ce camp (photo 9) et les fours crématoires pour brûler les corps (photo 10). Les nazis y ont tué à la fois des prisonniers soviétiques, des déportés polonais malades et des Juifs. Elle n’a pas été détruite par les nazis car elle avait été reconvertie en abri anti-aérien à la fin du conflit.

Voyage étranger Auschwitz
Photo 4
Camp d'Auschwitz
Photo 5
Mémorial visite apprenants
Photo 6
Visite
Photo 7
Camps de concentration
Photo 8
Allemagne
Photo 9
Shoah
Photo 10